Développement Web conference nCrafts craftsmanship - 17 May 2016

Retour sur la nCrafts 2016

Maxime COLIN
Écrit par Maxime COLIN

Les 12 et 13 mai se déroulait à Paris la nCrafts, une conférence indépendante et internationale sur le développement logiciel.

Les 12 et 13 mai se déroulait à Paris la nCrafts, une conférence indépendante et internationale sur le développement logiciel. Créée par des développeurs pour des développeurs, nCraft se veut résolument orientée professionels, qualité et bonnes pratiques.

C’est ce que j’ai pu vérifier lors de ma participation à l’évènement qui prenait place à la salle CAP 15, à deux pas de la Tour Eiffel.

Software Craftsmanship

Le thème principal de l’événement était le software craftsmanship / “l’artisanat du lociel” et l’accent était mis sur les rencontres et la discussion entre développeurs.

Partagés en 5 tracks, les talks abordaient des sujets techniques comme le CQRS, l’Event Sourcing, ElasticSearch, le machine learning ou la programmation génétique, des sujets plus organisationnels comme le DDD, le mouvement No Estimates, l’architecture, la communication mais également des retours d’expériences sur la vie de développeur.

Conférence nCrafts

Talks

Sandro Mancuso ouvre le bal avec The Long Road, un talk axé sur la découverte de soi, le succès et les choix de carrière. Construire une carrière est dur et le succès n’est pas lié à la chance. Il nous explique comment choisir l’entreprise, les projets et les expériences qui nous correspondent afin d’en tirer le meilleur, d’apprendre, de se diversifier et sourtout d’être épanoui dans ce qu’on fait.

Le CQRS et l’Event Sourcing sont deux concepts qui se démocratisent beaucoup en ce moment, Let’s code Twitter from scratch with CQRS & EventSourcing de Jean Helou et Florent Pellet nous en présentait les bases autour du live coding d’un Twitter like.

Plusieurs talks, plus théoriques, avaient pour sujet des moyens d’améliorer conception et méthodes de travail des développeurs comme Designed Stickiness de Mathias Verraes qui explorait l’utilisation du langage et des métaphores dans la modélisation du domaine, Beyond patterns & principles - writing good code de Matthias Noback qui présentait des bonnes pratiques de développement au delà des design patterns de la littérature classique ou A Hundred Times… de Christophe Thibaut qui partageait un retour d’expérience sur 20 ans de développement.

Oculus

Agile

Il y avait également des talks plus sur le social comme Tech Beyond Borders dans lequel Ludwine Probst présentait son voyage en Asie à la rencontre des communautés de développeurs dans des pays comme le Népal, la Birmanie, le Cambodge, l’Indonésie ou la Malaisie. Durant ce voyage, elle s’est interrogée sur les technologies utilisées dans ces pays, les différents types d’entreprise qu’on peut y trouver ainsi que la place des “femmes numériques” dans des sociétés parfois patriarcale.

Plusieurs tracks étaient consacrés à des lightning talks, des open spaces privilégiant l’échange et le partage, ou des workshops comme le Lego4DevOps de Sebastien Fauvel ou la découverte de CQRS & EventSourcing avec Florent PELLET.

Mains levées

Atelier Lego

Ambiance

Les différentes pauses entre les talks et pendant le déjeuner étaient autant d’occasions de discuter avec les speakers, les autres développeurs ou les différents sponsors qui disposaient de stand. Bien qu’à l’origine l’évènement était plutôt issu du monde Java / .NET, la volonté d’ouverture des organisateurs m’a permis de rencontrer des personnes de divers horizons et d’y découvrir des talks très variés et pas centrés sur un language.

Enfin, en clôture du premier jour, un apéro était organisé sur place avec des bières spécialement brassées pour l’occasion, et c’était plutôt la classe !

The Old Craftsman beer