DevOps SysAdmin Infrastructure Conférence Scalabilité - 24 Apr 2017

DotScale Paris 2017

Guewen FAIVRE
Écrit par Guewen FAIVRE

Aperçu du DotScale Paris 2017

Le 24 Avril 2017 avait lieu à Paris le DotScale 2017 avec différentes têtes d’affiches plutôt alléchantes. On citera parmi elles Mitchell Hashimoto (HashiCorp) et James Cammarata (Ansible). Rapide retour sur cette édition 2017 et les différentes conférences proposées.

Dotscale c’est quoi ?

Les conférences Dot sont toutes différentes (en termes de sujet) mais partagent le même concept fortement inspiré des conférences TED, qui prévoit des conférences de 18 minutes menées tambour battant via un «mono track» autour d’un sujet et/ou d’une solution technique. Dans le cadre du DotScale, les sujets vont de la supervision de parcs de serveurs jusqu’à l’optimisation des builds avec l’intégration continue en passant par la sécurité avec, par exemple, la solution Vault de HashiCorp.

Dotscale c’est où ?

Comme dit précédemment, les DotScale 2017 se sont déroulées au Théâtre de Paris, dans le 9eme arrondissement de la ville lumière. Un théâtre du 19ème siècle absolument magnifique. J’en profite d’ailleurs pour saluer le choix de cette salle, sa configuration avec sa scène, ses balcons et ses décors donnent une ambiance très intimiste et chaleureuse. Le confort des balcons est tout relatif (particulièrement pour les personnes de grande taille) mais est largement compensé par l’atmosphère qui se dégage de la salle.

Théâtre

L’organisation

Plus familier des conférences orientées «dev» que «Ops», j’ai été plutôt agréablement surpris par le dynamisme et la rigueur de l’organisation, les intervenants sont présentés avant leur entrée en scène ce qui permet de savoir à qui l’on a affaire de manière claire, précise et sans abondances de slides de présentation.

Ceux-ci rentrent donc directement dans le vif du sujet en débutant immédiatement leur conférence. Organisation visant sans doute à maitriser parfaitement les temps de parole et respecter le planning, le rythme imposé par l’organisation ne laisse guère de répit à l’audience et c’est tant mieux !

A l’issue de chaque conférence, l’intervenant est invité à s’assoir quelques minutes et à répondre aux questions posées par le «maître de cérémonie», je ne sais pas comment sont choisies les questions à poser mais c’est là où je trouve que l’on perd un peu en spontanéité, la salle ne pouvant pas poser de questions directement à l’intervenant.

En bref, comme bien souvent, ce que l’on gagne en professionalisme on le perd un peu en spontanéité, il n’en demeure pas moins que l’organisation est rodée et très juste, tant en termes de rythme que de respect du planning.

Miam!

Les conférences

Mélange de présentations de solutions et de présentations techniques, cette édition 2017 a donc permis de (re)découvrir diverses solutions parmi lesquelles:

Et aborder divers sujets plus «techniques» comme Stellar

L’idée des «lightning talks» après le déjeuner est très bonne, leur format court permet de maintenir en éveil une audience anesthésiée par le déjeuner (qui, au passage, est de qualité) le temps que la digestion fasse son travail et d’aborder des sujets divers et variés, certains d’entre eux se rapprochant un peu trop toutefois de l’ésotérisme technique/mathématique.

Conclusion

Les conférences DotScale 2017 sont plutôt une réussite, même si le dynamisme et l’enchainement des conférences ne laissent pas vraiment le temps d’assimiler un sujet, l’environnement est très agréable et il s’en dégage un sentiment de fluidité et de professionalisme appréciable.

Les vidéos des conférences devraient être publiées d’ici peu de temps.

Pour plus d’informations: https://www.dotconferences.com/, il y en a pour tous les goûts ;)

Crédits photos: DotConferences